Nettoyage de Sainghin-en-Mélantois : « aucune barrière n’est infranchissable »

Le président l’avait annoncé, les bénévoles l’ont fait ! Ce dimanche 1er juillet, ce n’est pas moins d’une soixantaine de personnes qui ont répondu à l’appel de Julien Pilette, président et porte-parole du WCUD, bien décidées à alléger la commune de Sainghin-en-Mélantois d’une lourde (dé)charge sauvage repérée aux abords de l’A27.

Vers 9h du matin, les premiers arrivants s’affairent à préparer le terrain pour collecter les immondices qui s’étalent sur plus d’une centaine de mètres le long d’un champ de lin.

Au fur et à mesure que les minutes passent, l’armée de bénévoles s’étoffe. Petits et grands sont à pied d’œuvre pour ramasser et trier tout ce qu’ils trouveront sous leurs yeux. Tapis, pièces de voitures, gravats et appareils électroniques ne sont qu’un faible aperçu de ce qui a rempli le godet du Bulldozer.

Ici, pas de différences culturelles, religieuses, politiques ou sociales. C’est un « moment » de convivialité et d’échanges où tout le monde est invité à nettoyer un lieu de vie. « Tout le monde a mis la main à la patte, c’était une vraie petite fourmilière », résume Elodie Maas, coordinatrice Hauts-de-France, « ça s’agitait dans tous les sens et de façon très efficace. La solidarité était au rendez-vous avec des mutualisations de sacs. Bonne ambiance ! »

Les deux heures d’opération prévues ont permis de récolter quatre bennes de 15m3 chacune.

Chaque année en France, 60000 tonnes de déchets sauvages sont abandonnés au bord des routes ou sur les plages. On espère, non seulement, que le site puisse garder son nouveau visage le plus longtemps possible mais aussi que cette action serve d’exemple et prouve aux collectivités qu’il est possible de lutter contre les dépôts sauvages.

Des actions qui démontrent, une fois de plus, que si les gens agissent en confiance, aucune barrière n’est infranchissable.

Voir le résultat !

Article - Photos : Julien Humski,
bénévole au WCUD